Rogue est en tête de l'établissement. Toutes les maisons sont présentes et se passent pour le mieux malgré les rivalités qu'on a déjà rencontré dans le temps.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Sam 20 Fév - 22:51

Une journée des plus banales, je repars enfin au calme me détendre. Il n'y a pas tellement de choses à dire si ce n'est que cette rencontre avec ce Stephane m'intrigue, ne sachant toujours pas qui il est vraiment. Peut-être que demain j'en saurais plus, ayant accepté son invitation mais est-ce que ç'a été la bonne décision? Il ne m'intéresse pas énormément au premier abord mais qui sait? Peut-être que cela changera. Après quelques verres, la conversation se fait naturellement apparemment mais finir dans de tels états est si pathétique. Nous paraissons plus stupides que nous le sommes déjà et on se prend la migraine du siècle en se répétant "je ne recommencerai pas" alors que nous savons très bien que cette réponse est un mensonge. Si les gens ont fait une chose une fois, ils recommenceront toujours, peu importe si "je ne le referai jamais".

Je me déshabille et balance mes habits dans un coin pour filer à la douche, pour respirer et continuer à m'enfoncer dans mes pensées. Je n'en dirai pas plus car il n'y a rien de bien intéressant mais disons quelles ne sont pas des plus joyeuses. Des questionnements philosophiques sur la vie, qui cela intéresserait ? Il n'y a que moi que cela fascine aimant écouter les avis des autres bien que mes propres opinions je les connais par cœur. D'un côté il le faut bien, cela serait idiot si je ne savais pas ce qui se passait dans ma tête.

Je ressors, me sèche avant d'enfiler un pyjamas pour me faufiler sous les draps de mon lit, les mains derrière la tête à regarder le plafond. Je n'ai rien de mieux à faire. Tous les autres dorment, que voulez-vous faire quand vous êtes un des rares à rester éveillé assez longtemps pour se voir un bon Scarface en entier? Laissons faire le temps, peut-être que Morphée viendra vite me rattraper, bien que j'en doute fortement.


Dernière édition par Hugh Colins le Lun 29 Fév - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artyom Sevshencko

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 21 Fév - 4:29

Блыат, j'aurais du penser à ça...

J'ai beau retourner mes affaires, je n'en trouve pas un, et le seul que je récupéré n'est pas étouffé par la coopération... Il est 3h du matin, je suis loin de vouloir dormir et je n'ai actuellement aucun moyen d'allumer la moindre cigarette.

Quel fumeur idiot ne penses pas à un briquet alors qu'il prépare ses affaires?

Hm... il me semble que l'élève dans la chambre d'a coté ne dort pas... Cela ne coûte rien d'essayer...

Je toque à sa porte, et attend impatiemment une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 21 Fév - 4:47

Un bruit me sort soudainement de mes pensées. Je me sens surpris ne m'attends pas à de la visite à une heure aussi insensée. Mais qui suis-je pour dire que cette heure est complètement folle alors que le fou dans l'histoire, c'est l'idiot que je suis et qui ne dort pas. Je ne suis décidément pas le seul apparemment et je ressens comme un soulagement. Je me lève et passe la main dans les cheveux pour essayer de les coiffer un peu. Autant se faire un minimum présentable bien qu'à une heure pareille c'est rare que les gens ressemblent à ce qu'ils ont l'habitude de ressembler en journée. Nous portons tous un masque pour essayer de plaire à tous les autres, c'est pour cela que j'ai une préférence pour tout ce qui est rencontre de nuit. C'est souvent à cette période que les gens se dévoilent assez facilement et ça, pour le coup, ça les rend intéressant. Je pourrais passer ma nuit à écouter une personne me raconter sa vie car la fatigue nous pousse à être honnête et à être soi-même sans chercher à vouloir se voiler pour se faire aimer.

J'ouvre doucement la porte pour y apercevoir un camarade de classe. Peut-être a-t-il oublié de faire ses devoirs et a besoin d'aide mais dans ce cas je lui serais complètement inutile, ne suivant même pas les cours bien que j'y sois présent physiquement parlant. Les cours me poussent toujours à voyager dans mon esprit. C'est d'ailleurs à ce moment-là que mes meilleures idées me viennent, et lorsque surgit la nuit, je ne vous raconte même pas. Un léger sourire bienveillant se dessine sur mes lèvres à la vue de son visage.

-Bonsoir Artyom. En quoi puis-je t'être utile? lui dis-je en lâchant la porte et en me dirigeant un peu vers mon lit. Tu peux rentrer si tu veux, je t'en prie.

Je m'assois finalement sur une chaise à côté de ma table de chevet. La décoration de ma chambre n'est même plus une décoration. C'est un bazar, un souk, un bordel interminable qui peut souvent être vu comme un parcours d'obstacle ayant pleins d'objets inutiles à des endroits improbables. Mon regard se dirige vers lui à nouveau.

-Cela m'étonne qu'un autre élève soit encore éveillé à cette heure-ci. La plupart du temps, les gens dorment et je n'ai donc aucune personne avec qui perdre mon temps, même si c'est pour une partie d'échec ou pour un simple renseignement. C'est souvent à cette heure-ci où l'on se rend compte que peu importe ce qui peut nous tracasser, on reste au final un peu seul... lui dis-je en baissant un peu la tête, toujours avec un petit sourire en coin.


Dernière édition par Hugh Colins le Dim 21 Fév - 5:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artyom Sevshencko

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 21 Fév - 5:00

A la vue de la porte qui s'ouvre, j'esquisse un sourire, espérant qu'il possède l'objet de mes désirs.

Bonsoir Hugh, je te demande pardon de te déranger à une heure pareille. Je m'avance dans sa chambre et reste debout, n'ayant pas été invité à m'asseoir.

Je ne suis pas quelqu'un qui dort beaucoup la nuit, et je te donne tout à fait raison, la nuit pousse souvent à la... réflexion Je laisse s'échapper un sourire bien plus amical que je ne l'imaginais avant de reprendre la parole Je passais juste te demander un service, aurais-Tu du feu? Je n'en ai pas apporté et je me sent un peu con actuellement... Je sors 2 cigarettes de mon paquet Prends-en une, je t'en prie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 21 Fév - 5:14

Je le regarde à nouveau avant de tendre la main vers une autre chaise. Quel impoli que je fais! Je n'ai même pas pris l'initiative de lui dire de s'asseoir alors que c'est la moindre des choses lorsqu'un invité se pointe chez toi. Ce qui me fait plaisir en voyant cet être est qu'il a l'air tout aussi calme que moi d'après les traits de son visage mais il a aussi l'air d'un volcan dans le sens qu'il ne doit pas être du genre à se laisser faire lorsque quelqu'un -désolé de mon langage- l'emmerde. Il a apparemment aussi le même avis que moi sur la question, au sujet de la nuit. Qui sait? Peut-être avons-nous bien plus en commun qu'on ne pourrait l'imaginer?

-Un briquet veux-tu? Bien entendu.

Je tire le tiroir de ma table de chevet avant d'y prendre mon zippo. Il me tend ensuite une cigarette et je le remercie avec un hochement de tête et un simple sourire de reconnaissance. Peut-être que cela me fait passer pour un impoli encore une fois, de ne pas répondre verbalement mais je pense qu'il a compris le geste et ne me jugera pas sur cela. Je lui avance le feu pour allumer sa cigarette et le ramène vers moi pour en faire de même avant de recracher la première taffe et de regarder ma cigarette en regardant la marque.

-Je ne les connaissais pas celles-ci. D'où viennent-elles? Le goût est particulièrement bon, voire fort. J'apprécie vraiment cela. A force de fumer, le fait que les cigarettes soient fortes ou pas, je n'arrive même pas à le distinguer. Et pour être honnête, cela me désole un peu, lui dis-je en rigolant un peu.

Je me redresse de ma chaise avant de prendre un cendrier posé sur le rebord de ma fenêtre. Ce n'est qu'un cendrier banal mais j'adore appuyer sur le dessus pour le voir tourner et se refermer. Lorsqu'on s'ennuie, fumer et faire ce mouvement, c'est comme si cela vous hypnotisez et vous détendez. Je le ramène en le posant délicatement sur une autre chaise qui nous sert actuellement de table.

-C'est étrange de se dire que nous sommes dans la même classe depuis quelques années déjà et que nous n'avons jamais vraiment parlé toi et moi.

Je finis ma cigarette que j'écrase et laisse se faire engloutir pour le tourbillon du cendrier. Je n'attends pas vraiment de réaction vis-à-vis de cette remarque aussi futile que la rencontre faite plus tôt en journée. Je m'étonne aussi d'avoir un minimum de parlote avec cet individu, n'en ayant pas en temps normal.

-Comment se fait-il que tu ne trouves pas le sommeil à une heure tardive comme celle-ci? J'espère que tu ne trouveras pas cette question trop indiscrète. Si c'est le cas, fais le moi savoir. Je ne suis pas du genre à insister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artyom Sevshencko

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 21 Fév - 5:35

Je m'assois sur la chaise tendue par Hugh, avant de porter à ma bouche une cigarette, sa politesse est déjà un excellent point, il à remarqué mon inconfort et y a mis un terme, un hôte qui se respecte, c'est une bonne chose.

Mon visage se détend en un sourire lorsque je le voit attraper un briquet de son tiroir, je vais avoir droit à ma cigarette après tout, et je dois admettre qu'après le... personnage de tout à l'heure, le calme et la politesse de Hugh son plus que bienvenus.

Ce ne sont pas des cigarettes Anglaises, je les ai achetées chez moi, à Saint-Petersbourg, ce sont des Собрание, elles sont assez fortes, mais au moins elles sont meilleures que les dérivés de pneu qu'on peut trouver en Russie... Et je peux te comprendre, on s'y habitue tellement vite, je ne me souvient même plus de quand j'ai commencé, elles se ressemblent un peu toutes maintenant... Plus aucun plaisir, juste un besoin.

Je devrais peut-être arrêter d'être aussi sombre, cela me permettrai de me faire des amis masculins, et quelqu'un comme Hugh est tout de même agréable.

Il est vrai que on ne s'était encore jamais parlé, étrange, quand bien même je restais le plus clair de mon temps avec mes amies filles, je ne m'entend pas souvent bien avec les autres

Je me lève dans un mouvement félin afin d'éteindre ma cigarette.

Ta question ne me gêne nullement, je ne suis pas quelqu'un qui dort la nuit, j'aime être réveillé, la nuit est un monde merveilleux, tout ces secrets qui ne se dévoilent que quand le jour meurt, c'est fascinant...

Je devrais définitivement être moins... inquiétant à l'avenir, cela pourrait être utile. D'autant plus qu'il me vient l'envie de converser pour le simple plaisir de converser.

Je te retourne néanmoins la question, que fais-Tu réveillé à une telle heure mon ami?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 21 Fév - 18:42

Des cigarettes russes? Un russe parmi nous? Comment cela se fait-il? Peut-être a-t-il une double nationalité, ce qui expliquerait peut-être certaines choses, comme un accent russe mais un bon anglais. Oui, nous repérons assez vite les étrangers lorsque nous sommes nous-mêmes britanniques. J'hoche la tête pour signe d'appréciation.

-Tu as dû probablement vivre en Russie pour avoir cet accent aussi marqué. Comment était la vie là-bas? Tu y retournes souvent pendant les vacances?

Je ne m'attendais pas qu'il réponde à ma remarque, n'ayant pas vraiment de choses à en dire. Pourquoi reste-t-il plus souvent avec filles? Peut-être son côté séduisant en a attiré plus d'une. Ou peut-être est-il du genre à aimer tous les ragots qu'elles se disent entre-elles. Les filles, que voulez-vous faire avec cette espèce? Elles sont sympathiques pour subvenir à nos besoins naturels mais en soi, elles sont un poison et une plaie pour chaque homme ici présent. Qui voudrait traîner avec des personnes qui sont hypocrites entre-elles et qui agissent comme de bonnes personnes en face pour ensuite te remettre le couteau dans la plaie? Peut-être est-ce aussi dans sa nature, à rester avec les premiers -dans ce cas les premières- venus? Je ne saurais dire.

-Pourquoi ne pas avoir essayé de traîner avec les autres camarades de la classe? C'est rare que je te vois en salle commune alors que nous pouvons y passer du bon temps en général.

Un insomniaque peut-être? Rares qu'ils sont dans les parages. Après, ce n'est pas vraiment le genre de choses qui est marqué sur le front au fer rouge. Cela se voit souvent par rapport au regard avec ces nombreuses cernes mais les jeunes actuellement sont tous comme ça si on les observe bien, sauf si bien entendu vous êtes une fille et que vous décidez de cacher vos défauts physiques par de simples produits qui vous font penser que cela apporte quelque chose d'esthétique. Foutaises!

-Je n'ai pas vraiment de raison à mon manque de sommeil. Un simple "c'est comme ça et pas autrement" suffirait à cette question mais les gens s'en contentent rarement. Vas savoir!

La nuit. Un sujet sur lequel nous pourrions y passer des heures, d'autant plus si nous nous embarquons des métaphores à dormir debout. Private joke, désolé. Je commence à m'étirer avec de prendre dans le même tiroir un sachet de thé. Je tends la boite vers Artyom.

-Un peu de thé mon cher?

Comment ça je suis anglais? Comment avez-vous deviné? De vrais génies. C'est beau à voir. Mais tous les anglais ne boivent pas du thé. Mettez-vous ça en tête. Les autres aiment juste prétendre qu'ils sont anglais, voilà tout. Tout en attendant la réponse de mon compagnon nocturne, je m'en vais faire chauffer de l'eau avec le feu de la cheminée de la salle commune. Je reviens aussitôt et prends une tasse où je fais infuser mon sachet de thé. Lorsque celui-ci m'a bien colorisé l'eau, je rajoute deux sucres et un nuage de lait. J'attrape un stylo -qui malheureusement me sert actuellement de cuillère- et souffle sur mon breuvage, tout en m'appuyant sur le rebord de la fenêtre et en le regardant.

-Parle-moi un peu plus de toi. Nous avons toute la nuit pour cela. Parle-moi de tes activités, ce que tu aimes faire. De tes relations familiales ou amoureuses ou amicales etc... Autant se connaître un peu. Il parait que les cigarettes rapprochent les gens, vu que ces derniers traînent souvent entre-eux pendant les interclasses, lui dis-je avec un petit sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artyom Sevshencko

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Mar 23 Fév - 2:10

Hm, visiblement mon accent ne cesse d'etre remarqué, même après tout ce temps... Cette pensée m'arrache un sourire discret, ils ne changeront donc jamais...

En effet, j'y ai vécu depuis mon enfance, j'y retourne dès que je le peux, j'aime m'y retrouver, la nuit y est magnifique, toutes ces lumières... J'aime y rencontrer tout ce qui fait de cette ville une ville, sa vie, sa joie, sa mort même, tout y est beau.
À ces mots, un sourire que je voulais nostalgique se transforme en un large rictus.

Je devrais réellement être moins inquiétant, je ne veut pas lui faire peur, il est l'une des rares personnes qui ne m'a pas fait mauvaise impression, ce qui est rare.

Pourquoi je ne reste pas avec les autres? Je ne saurait dire, ils ont tendance à vite m'ennuyer, toujours les mêmes choses, et bien que la compagnie féminine soit rafraîchissante, elle n'améliore en rien cela, toujours les mêmes ragots, les mêmes sujets, c'est lassant à force, bien que je dois admettre qu'elles viennent facilement vers moi, ce qui n'est pas le cas des autres garçons.

Je ne sait pas, j'aime bien être seul, et je n'ai pas souvent beaucoup de temps, entre les cours, les devoirs, le sport... Quand je descends il est souvent très tard, et personne n'est la.

J'espère que cette réponse lui suffira, ce n'est pas un sujet dont j'aime parler je dois l'admettre.

À sa remarque, je ne peux m'empêcher de lever les yeux tant sa remarque me surprend, tout en espérant qu'il ne l'ai pas vu. Il semble assez agacé par les autres, il n'aime pas leur curiosité, quelqu'un de discret, cela s'apprécie, c'est tellement rare... Il sort décidément de plus en plus du lot.

Je peux comprendre, les autres demandent toujours des réponses à des questions qu'eux seuls se posent, c'en est lassant.

À ces mots je prends une expression bien plus... blasée que je n'aurais aimé, quand bien même, elle colle parfaitement.
Il me tend du thé, enfin une chose qui nous rapproche, nous, les Anglais et le Russes.

Je me saisis d'un sachet et le remercie d'un signe de tête, puis rattrape sur le champ mon impolitesse.

Avec plaisir, je te remercie.

Dès le moment où Hugh remonte, je m'extirpe de mes pensées, un thé me fera le plus grand bien.
Il vient de me demander de parler de moi, je me demande ce qu'il cherche à faire, d'habitude les gens abordent ce sujet lorsqu'ils ne savent quoi dire, j'espère ne pas l'ennuyer, je ne parle que peu lorsque je ne connait pas les gens.

Je laisse s'échapper un petit rire Moi? Haha, je ne saurait que dire, je ne parle pas beaucoup de moi. J'aime bien courir, le sport en général, mais surtout courir, ça me permet de réfléchir, ça me détend. Je reste avec quelques personnes, presque exclusivement des filles, elles viennent facilement vers moi, mais aucune n'est vraiment mon 'amie' au sens propre du terme. J'ai une copine, Mandy, elle est aec nous en cours, une Serdaigle, une fille gentille. Et Toi mon ami, parle-moi de Toi

À ces mots je lui tent une cigarette, je suis curieux d'apprendre à le connaître.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Mar 23 Fév - 4:21

Parler d'une façon nostalgique de son pays lorsqu'on y est loin est l'une des choses les plus belles qui soient. Les gens, sans vraiment le savoir, donne toujours cette envie de vouloir voyager avec eux pour y découvrir ces merveilles qu'ils sont les seuls à connaître. Je ne peux même pas parler du mien comme s'il n'y avait jamais été vu que depuis ses onze ans il y traine et remarque probablement tout autant que moi, qu'il n'y a pas grand chose à faire. Je n'ai jamais vraiment chercher à aller du côté des moldus mais j'y songe. Une terre inconnue. L'inconnu m'a toujours attiré autant qu'il me fait peur. Cette envie et cette ambition de vouloir tout connaitre autour de soi mais d'avoir peur que cela vous déçoive au plus au point et d'être confronté à des choses dont nous ne nous serions jamais douté. Il y a un certain charme quand il s'agit de l'inconnu. Même lorsqu'on rencontre un inconnu, on a envie de le connaitre mais d'un côté on le fuit, ne voulant pas trop être plongé dans quelque chose qu'on ne connait pas. Peut-être est-ce un comportement lâche ou alors tout simplement humain, qui sait?

Je souris en l'écoutant parler. Il y a moyen que nous ayons une longue conversation tous les deux. Il semble souvent être du même avis que moi. Je ne saurais dire si c'est tout simplement car il pense la même chose ou alors si c'est pour toujours être d'accord avec moi pour se lier d'amitié mais sachant qu'il n'est pas du genre à se lier d'amitié avec n'importe qui, l'interrogation reste en suspend. Le nombre de personnes qui sont d'accord avec vous juste pour essayer de trouver des points communs. Je pars du principe que ces personnes n'ont aucune personnalité, essayant de prendre la votre et étant le plus proche possible pour que vous croyez à un semblant de compréhension et de bon sentiment. Je trouve cela d'un triste. Les humains sont beaux car ils sont uniques, du moins à leur manière. Nous sommes tous une copie d'une personne qui a déjà était une copie de quelqu'un. Autrement dit, les êtres vivants ne sont pas si différents que ça et c'est pour cela qu'ils sont si facilement analysables.

Puis il y a des gens comme Artyom, ou comme ma personne d'après ce que je peux entendre de lui. Peut-être en sait-il trop sur les gens, ce qui le pousse à vouloir rester seul. Peut-être préfère-t-il se morfondre sur le fait que le genre humain est la pire des espèces au point de ne pas vouloir trainer avec eux. Que de questions, que de questions! Je ne veux pas vraiment aborder le sujet, pouvant en parler pendant des heures car les humains sont un sujet si large mais on peut tout autant tourner en boucle. Puis je n'ai pas réellement l'envie qu'il sache tout le fond de ma pensée. Pas que ça puisse l'inquiéter ou l'effrayer mais c'est si sombre des fois qu'on pourrait penser que je suis malade, que je suis pessimiste et que je ne vois que le pire au lieu de me dire que les gens ont certaines qualités, plus que je ne puis le croire. C'est cela oui, c'est cela.

Je me rends compte qu'à partir loin dans mes pensées, j'en oublie même de lui servir son thé. Je ne lève et verse le reste d'eau dans une tasse avant de mettre son sachet. Je lui apporte tout cela avec une petite soucoupe remplie de sucre et une sorte de saucière que j'ai rempli de thé. Je ne sais pas comment il le boit, mais ici c'est ainsi que nous faisons. Après tout, chacun sa culture, d'autant plus que le thé fait parti de notre culture et les gens nous associent avec cette boisson alors que nous l'avons piqué aux chinois. C'est exactement le même principe que pour les pâtes qui viennent aussi de ce pays, et que pour les pizzas -qui désolé de casser le délire de chacun- vient en fait des Etats-Unis.

Il me parle de lui, plus précisément de sa passion qui est le sport d'après ce que j'entends. Il a une copine? Bien, une chose qui fait parti de lui, qui est en lui ou devrais-je dire en elle peut-être? Blague à part. Est-ce vraiment ce que j'appelle parler de soi? Je ne pense pas. Lorsque j'insiste sur le fait de parler de soi, je sous-entends parler de sa personne dans le sens de dire qui il est, sa personnalité mais c'est aussi quelque chose que nous pouvons justement voir dans la manière de parler. Nous sommes à une heure tardive et il est plus facile d'analyser chaque mot et chaque mimique. Par exemple, le petit rire qu'il a échappé pourrait nous faire comprendre que c'est un sujet où il est assez mal à l'aise bien que ce soit le sujet que nous, en tant qu'humain, connaissons le mieux. Les gens pourraient aussi parler d'eux pendant des heures, étant donné que pour la plupart, il n'est rien trouvé de meilleur à faire, ce qui peut avoir tendance à ennuyer les gens. C'est d'ailleurs pour sa que dans ma future réponse je ne me dévoilerai pas vraiment. Pas que je ne lui fasse pas confiance mais il s'avère que je pars du principe que la confiance se mérite et malgré le fait que j'apprécie et que j'apprenne à le connaitre, je ne peux pas me baser sur ces si peu de choses pour dire que je lui fais entièrement confiance. De toute façon, on ne doit jamais donner sa confiance entièrement à quelqu'un. C'est juste un conseil, rien de plus naturel lorsque nous savons de quoi est faite la vie.

-Oh, je n'ai pas vraiment grand chose à dire non plus. J'ai toujours vécu ici, je n'ai pas vraiment d'amis, juste des personnes que j'appellerais des connaissances. Je n'ai pas non plus de petite amie et ne cherche pas vraiment à en avoir. Pas que je n'ai pas le temps à cause des cours -car cela serait mentir vu le nombre d'heures que je passe dehors- mais car je n'ai jamais trouvé la personne qui me convient. Peut-être un jour qui sait? lui dis-je avec un rire joueur.

Voilà qu'il m'offre à nouveau une cigarette. Je l'accepte volontiers mais peut-être devrais-je lui en passer à mon tour? Apparemment, vu le rythme auquel se déroule cette conversation, nous avons toute la nuit pour cela. C'est toujours plus agréable de discuter avec une cigarette entre les lèvres. Le temps passe si rapidement lorsque nous sommes intéressés que nous pouvons fumer un paquet entier sans même s'en rendre compte, au point de se demander si c'est vraiment nous qui l'avons vidé.

-Et toi tu me parles de Mandy qui est apparemment dans notre classe... C'est laquelle déjà car je ne vois pas du tout. Désolé, je ne m'intéresse qu'à très peu de gens pour être honnête donc leur nom et leur visage me laisse souvent un peu perplexe lorsqu'on me les présente et qu'on me dit "tu sais untel!". Non mon cher ami, je ne vois pas, même si cela fait des années que nous sommes dans la même classe. Je ne retiens que les prénoms des gens qui m'intéressent ou qui pourraient m'intéresser. Tu peux te sentir flatté que je me sois donc souvenu du tien, lui dis-je toujours en rigolant, partant d'une bonne intention.

Je sors à nouveau mon briquet pour allumer ma clope. Et oui, de nous deux c'est moi qui est la lumière. Je suis loin d'en être une et je n'ai pas la flamme de la connaissance, mais j'ai le feu pour une bonne cigarette, ce qui au final est toujours mieux que rien.

-Et par rapport à ta famille, tu t'entends bien avec? Tu as des frères ou des soeurs peut-être?

Oui, la famille fait bien partie de soi et des fois pour comprendre certaines réactions et situations des gens, il faut les écouter pour savoir par où et par quoi ils sont passés. Je ne juge pas les gens, je les écoute juste. Je les crois, ou je ne les crois pas, je fais souvent le tri. Mais ce jeune homme a l'air sincère et s'il a quelque chose à dire, je serais toujours le dernier à lui poser une étiquette dessus sous prétexte que... J'apporte la cigarette à nouveau vers ma bouche afin d'en tirer une latte et de la recracher en suivant, tout doucement.

_________________
"Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents." - Proverbe Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Roguish

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/02/2016

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Jeu 25 Fév - 0:34

Toc ! Toc ! Salut les gars ! Artyom je sais que t'es là ! Aller les gars ouvrez ! Je me fais chier ! dis-je
Cette soirée là, je ne trouvais pas de proie facile même chez les premières années. Du coup, et bien l'ami de mon frère, pourrait être envisageable, oui ce soir j'ai faim de sang ! Effectivement, nous, les gens de notre  espèce, nous avons cette pulsion ingérable bien connu de tout le monde.
Il est tard dans cet endroit à la con, je ne trouve pas de quoi abreuver mon envie de sang, même la connasse de chatte de Russard serait envisageable !!!!! Putain, la défaite !!! Chaque années c'est la même chose, je dois demander à mon grand-père de m'envoyer des poches de sang A+ (mes préfèrées), leurs goûts est tellement différents, gourmand, croquants ! Enfin bon, si ils ne m'ouvrent pas, je vais repartir chercher une proie comme une âme en peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artyom Sevshencko

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Jeu 25 Fév - 1:47

Le simple bruit des pas devant la porte m'a alerté, je me doute de qui il s'agit a une heure pareille.

Je tourne un oeil amusé vers Hugh
Et bien au niveau familial, il semblerait que Tu t'apprete à rencontrer ma soeur.

Je me lève et me tourne vers Hugh.
Je reviens, je vais juste prendre quelque chose dans ma chambre si Tu me le permet.

Espérant ne pas avoir vexé mon hôte, je me dirige vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Jeu 25 Fév - 15:57

Je ne m'attendais pas à recevoir d'autres coups sur ma porte à un point que je commence à m'étouffer avec ma propre fumée. Je reprends mes esprits, froncent un peu les sourcils et regarde Artyom qui m'explique qui est la personne la moins discrète du dortoir pour -supposons- réveiller de pauvres innocents en pleine nuit. Je n'ai pas vraiment le temps de réagir, mon compagnon nocturne étant parti vers la porte mais je me rappelle donc que mon impolitesse se fait encore marquer. Je pose ma tasse de thé sur le rebord de la fenêtre et me rapproche à mon tour pour proposer à la jeune fille de rentrer dans la chambre, si l'envie lui prend. Peut-être est-elle du genre à ne pas dormir comme son frère, qui sait?

Comment voulez-vous réagir à cela? Ma chambre est en train de devenir un point de rendez-vous. Bientôt je ferai payer les entrées. Je pense qu'il y a un certain business à avoir avec ce genre d'affaires. Je referme la porte après qu'Artyom l'ait rejoint et repart encore une fois vers ma fenêtre, reprenant mon breuvage en main tout en dévisageant la demoiselle.

-Alors comme ça tu es la soeur d'Artyom? Permets-moi de te demander ton nom, lui dis-je d'une voix douce, tout en prenant une autre gorgée de mon thé. Veux-tu... Du thé toi aussi et une cigarette pour accompagner cela?

Oui, nous sommes le soir et je n'ai rien de plus riche à offrir. C'est déjà la moindre des choses que je demande et elle a tout à fait le droit de refuser. Je ne chipoterai pas pour cela. De la politesse mon ami, lorsque nous avons des invités, qu'ils soient à la porte ou en extérieur bien que la plupart du temps, nous avons tendance à les faire rentrer.

_________________
"Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents." - Proverbe Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Roguish

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/02/2016

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Sam 27 Fév - 19:21

Après que le porte soit ouverte, je vis mon frère et son "ami"... il me propose de rentré et de boire un thé. Bon j'ai besoin de sang, mais un thé c'est bien aussi, et puis Artyom va en chercher. Bon j'accepte alors Oui je veux bien venir lui dis-je. Je rentra donc dans la chambre, une chambre tout à fait normale d'un serpentard, je ne sais pas pourquoi mais une timidité soudaine s'emparerait de moi, sans que je puisse comprendre pourquoi, peut-être car je ne connais pas ce Hugh. Je décide donc de m'asseoir sur une chaise, avec la cigarette et le thé. J'allume ma cigarette de manière langoureuse, je ne sais pas pourquoi, par habitude je pense, je n'ai même pas envie de draguer ce mec .... Enfin bon... cette situation me fait plutôt rire car ce jeune homme a l'air ébahi par ma personne, comme si il avait jamais vu de femme de sa vie, enfin peut-être... je sais pas.... je connais pas sa vie au final ! Bref, je vais arrêter ce petit sourire il va croire que je suis intéressée par lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Sam 27 Fév - 19:58

La soeur d'Artyom rentre enfin de cette chambre et accepte volontiers le thé et la cigarette que je lui ai offert. C'est déjà un début. Je ne sais pas vraiment quoi lui dire, ayant tenté de faire une conversation avec elle, mais elle, semblant de pas vouloir y répondre. Peut-être qu'elle se présentera à moi plus tard, quand elle se sentira plus à l'aise, bien que je n'ai pas l'impression de l'intimider ou d'être intimidant en général, mais qui sait? Je ne connais pas l'avis de chacun et la réputation que l'on peut me faire, cela m'est égal.

Je finis mon thé et pose la tasse sur le bureau qui se trouve à mes côtés. La demoiselle semble sourire, peut-être est-elle perdue dans ces pensées? Cela me fait sourire à mon tour. Je décide donc de m'occuper comme je peux, en attendant l'arrivée de son frère. Il n'est pas du genre à parler aux gens d'après ce que j'ai ouïe dire mais c'est comme s'il avait plus de conversation qu'elle, ce qui pour le coup m'arrangeait, n'ayant pas à me creuser les méninges pour trouver une phrase d'accroche adéquate. Puis c'était le genre de personne avec qui la conversation venait facilement, ce qui était fort intéressant à mes yeux.

Tout en la regardant avec un air blasé, cet air blasé qui me colle au visage depuis que je suis né, je me craque les doigts pour me motiver à ne pas m'endormir dans ce silence qui parait interminable. Qu'est-ce que je suis censé dire pour briser la glace? Une phrase bateau ou une question idiote fera l'affaire. Elle pensera ce qu'elle veut de moi, cela met égal du moment que cela fait un peu de bruit dans la pièce, pour y penser que nous ne sommes pas dans un cimetière.

-Dois-je en conclure que c'est de famille de rester éveillé à une heure pareille? Pourquoi n'arrives-tu pas à dormir, toi? lui dis-je en lui apportant le cendrier que j'avais égoïstement garder à côté de moi.

_________________
"Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents." - Proverbe Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Roguish

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/02/2016

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Sam 27 Fév - 20:21

L'ambiance est super bizarre, limite gênant... tiens ! Il me pose une question !

oui c'est de famille de rester éveiller la nuit, on va dire que l'insomnie est une chose récurrente dans notre famille... Au fait, je ne me suis pas présenter, je m'appelle Ginger Roguish, je viens de Nottingham et toi ? dis-je toujours avec cet accent britannique que je déteste.

Par Merlin, je suis vraiment une mal polie, je suis vraiment trop nulle ! Il va penser quoi de moi ?
En tout cas, je pense qu'il y'a largement moyen de pouvoir faire quelque chose avec ce jeune homme !
Oh ! Il me tend le cendrier ! Je tapote donc ma cigarette pour faire tomber la cendre, toujours avec cet air langoureux, pourquoi j'ai tout le temps cette attitude ? C'est quoi ce réflexe de merde ? Enfin bon, je le regarde droit dans les yeux en attendant sa réponse, au final je m'en fous pas mal donc je rajoute donc avec ce même air langoureux : Et sinon t'aime le danger ? Le frisson ? Je veux dire, te sentir vivant grâce à l'adrénaline ? , là j'attends vraiment la réponse à cette question ... cela va déterminer se que je vais faire de lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Sam 27 Fév - 21:09

Quelque chose de famille... Je disais cela pour plaisanter mais c'est peut-être possible. L'insomnie est quelque chose d'héréditaire malgré le fait que beaucoup de personnes pensent le contraire. Mais peu importe, s'ils le sont, c'est leur problème, pas le mien. Voilà enfin qu'elle se présente. Ce n'est pas trop tôt. Un peu de discussion venant de sa part, youhou mais c'est que je suis en joie! C'est à croire que c'est un miracle de sa part, une puissance supérieur a dû entendre mes prières, je ne vois que cette solution. Ginger Roguish, de Nottingham alors que son frère vient de Russie et a en effet un nom russe?

-Vous êtes demi-frères ou y-a-t-il une autre raison pour laquelle vous n'avez pas le même nom de famille? Vos parents se sont peut-être séparés durant votre enfance, sachant que vous n'avez pas vécu au même endroit. Mais je me trompe peut-être...

Devrais-je vraiment me présenter à cet individu? Le fait qu'elle enchaine sur une autre question me montre l'intérêt qu'elle a pour moi: c'est à dire, aucun. Je ne préfère donc rien dire et me baser sur des questions qui ne mentionnent qu'elle. Le fait de ne pas attendre de réponse retour, d'être assez autoritaire vis-à-vis de son frère, le fait de tenir sa cigarette comme elle le fait -ce qui est d'un vulgaire d'ailleurs- nous montre qu'elle est une personne qui ne voit que le bout de son nombril. Quand je disais que les femmes étaient vicieuses ou qu'elles ne valaient pas grand chose. Cette question cache tellement de chose, comme si elle attendait quelque chose de moi. Que cherche-t-elle à savoir? Cela m'intrigue, bien que je ne le montre pas, ayant la même expression blasée de d'habitude.

-Cela dépend des situations. Le danger, les risques c'est bien beau mais il ne faut pas être trop idiot non plus. Je peux aller très loin mais je reste toujours sur mes gardes, si cela répond à ta question, lui dis-je calmement.

_________________
"Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents." - Proverbe Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Roguish

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/02/2016

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Sam 27 Fév - 21:32

Ce mec est donc d'une puissante impolitesse pensais-je... Pff il perd de l'intérêt ! Pendant que j'étais perdu dans mes pensées il me parle.... ah il a touché le sujet sensible il va falloir y repondre de manière fine et large... Aller Ginger ! Tu peux le faire
Et bien comment dire.... avec mon frère nous avons un passé compliqué, notre mère est anglaise et notre père est russes. On a eu une enfance mouvementée et du coup bah voilà on se retrouve dans cette situation, des noms différents, des accents différents. Dis-je avec cette tête totalement gênée et mal-a-l'aise, c'était vraiment pas le sujet a abordé

Il a l'air totalement blasé d'être en ma compagnie, ça m'attriste beaucoup, j'aime bien jouer avec les gens mais je n'aime pas quand les gens s'ennuie, je trouve ça extrêmement triste et vexant pour l'autre personne. Du coup, je me love dans ma grande veste bleu marine, informe, en laine qui selon mon frère est une veste de mamie, mais je m'en fous je suis bien dedans. En plus il me dit que il est tout le temps sur ses gardes... Pfff il sait même pas lâcher prise....
Ah d'accord ! Lui dis-je de manière totalement détacher. Mais alors tu ne profite donc jamais juste de l'action du danger, sans faire attention à quoi que ce soit ?

Il me tarde vraiment que mon frère revienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artyom Sevshencko

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 28 Fév - 0:56

Après 6 minutes de recherche, je trouve enfin l'objet de mes désirs: Une bouteille de Beluga, l'une des meilleures vodkas sur le marché. Je me saisit également d'une petite fiole gravée et la cache dans ma manche, vu le teint cadavérique de Ginger, ca ne peut lui faire que du bien...

En sortant, je ne peux m'empecher d'entendre le semblant de conversation entre Hugh et ma soeur, ne pouvant retenir un petit rire, il a pour le moins mal choisi sa question, il est grand temps que je revienne.

Хорощо, j'ai trouvé ce que je voulais, Hugh, boiras-Tu un verre de водка avec nous? Je m'approche de lui et fait discretement tomber la fiole dans la veste de ma soeur. Cela me ferait plaisir de partager cela avec Toi mon ami. J'ajoute avec un sourire calme.

Ha блыат, Ginger, pourrais-Tu aller chercher 3 verres dans ma chambre je te prie? Je les ai oubliés. Je me tourne vers elle en éspérant qu'elle ai comprit le message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Roguish

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/02/2016

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 28 Fév - 6:15

Enfin mon frère est revenu ! Ce n'est pas trop tôt ! Il me dit d'aller chercher des verres avec ce regard que je connais si bien, évidemment que j'ai vu la fiole de sang. La discrétion n'a jamais était une des grandes qualités de mon frère.
Oui évidemment Artyom je vais en chercher, pas de soucis, tu as besoin d'autre chose ? Dis-je en partant sans vraiment écouter la réponse, car je suis vraiment trop impatiente de boire ce délicieux nectar
Enfin sortie de la chambre, je me dirige vers la chambre d'Artyom et arriver là-bas, rentre et m'installe sur son lit. C'est fou, je peux sentir l'odeur de toutes les femmes qu'il a ramener ici. Un petit rire s'empare de moi. Je sortis la fiole de ma veste, qu'elle était belle, mais je n'avais jamais vu l'écusson sur la fiole, je ne reconnaissais pas les armoiries, comment Artyom pouvait-il avoir ça ? Le sang était magnifique, d'une très belle couleur pourpre, prêt à être bu, il avait une texture parfaite. J'ouvrais donc la fiole et une odeur de sang s'empara de la pièce. C'était la meilleure odeur qu'il puisse exister ! Je portais donc la fiole à mes narines pour apprécier encore plus ce délicieux breuvage, je me voyais en Russie, a Saint-Petersbourg, avec Artyom. Je bus donc ce doux breuvage et une totale plénitude s'empara de moi. J'étais bien, apaisé.
Je posa donc la fiole, pris trois verre à vodka et je rejoins Artyom et son ami dans l'autre chambre.

Me voilà ! Dis-je toute gaie en rentrant dans la chambre. Oh excusez-moi ! Je coupe une discussion m'exclamais-je en voyant Artyom quelque peu perturbé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Von Krieg

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 33

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 28 Fév - 23:43

C'est fou ce que la nostalgie peut vous amener à faire. Se balader dans l'école de nuit m'a toujours procuré une sorte de frisson, d'adrénaline... mais cette fois c'est différent. C'est vrai qu'en tant que prof, et bien on ne ressent pas le stress de se faire prendre, on erre sans buts précis à la recherche de la moindre distraction. Heureusement que Valek me tiens compagnie sur mon épaule, sinon la solitude et la tristitude serait à leur paroxysme.

Mes pas me mènent vers les dortoirs de ma maison. Le calme est moins présent d'un coup: il n'y a pas de grosse soirée non plus, mais j'entends des pas et une porte qui se ferme délicatement. En cherchant bien, je me retrouve devant une chambre d'élève, où des brides de conversation se font entendre. Je crois bien que ce sont mes deux discrets favoris, avec une jeune femme en plus... J'ai envie de parler tout en sirotant ma flasque tranquillement, il n'y a alors qu'une seule chose à faire: je toque à la porte.

MERDE J'AI OUBLIE UN DÉTAIL!!! Je suis prof, ils sont étudiant!!! Et merde, je vais péter l'ambiance... ou les faire flipper un petit coup, et dans ce cas là en créer... MOUAHAHAH que j'aime mon job!!!!

Attendons patiemment que quelqu'un vienne ouvrir, et sortons la flasque, histoire de se faire plaisir un petit coup. Tiens Valek, goûte moi ça c'est du bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Dim 28 Fév - 23:52

Voilà que la soeur de mon camarade ramène les verres. Elle a l'air plus heureuse et plus dynamique qu'il y a quelques minutes. Etrange. Après, je peux prendre ça sur le compte de la fatigue, à un moment donné nous finissons à fond sans réellement savoir pourquoi. Mon esprit divague un peu, je me sens comme ailleurs. Je n'écoute pas les gens, je les entends, j'entends des sons, des sons qui forment des phrases mais cela me rappelle que je n'ai pas vraiment répondu à Artyom par rapport à sa proposition

-J'accepte volontiers. Un petit verre pour la nuit ne me fera point de mal, ça sera même un plaisir que j'aimerais partager avec toi, du moins avec vous.

Je me rends compte soudainement que cette phrase peut paraitre ambigüe mais cela m'est égal. Ce qui est dit est dit mais pourvu qu'ils ne cherchent pas un double sens pour l'interpréter.

J'entends quelqu'un toquer à ma porte, encore une fois. Serait-ce pour nous faire comprendre que nous faisons trop de bruit ou une autre personne a-t-elle décidé de rejoindre la partie? Je vais finir par croire qu'un coup monté est en train de se faire, à avoir invité un certain nombre de personnes dans ma chambre comme une soirée privée. Je me lève et m'en vais vers la porte avant de l'ouvrir et d'apercevoir... Notre professeur de métamorphose. Ce n'est point normal, il doit y avoir une couille dans le potage (désolé de mon expression un peu grossière). Je ne comprends pas vraiment son intérêt à être ici mais je ne suis pas à ça près. J'ouvre un peu plus la porte pour lui donner accès à ma chambre. Je pense de plus en plus à faire payer les entrées ou alors y accrocher un panneau "auberge espagnole" au lieu d'y avoir marqué Chambre de Hugh.

-Désirez-vous quelque chose monsieur? Voulez-vous qu'on baisse d'un ton peut-être?

_________________
"Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents." - Proverbe Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Von Krieg

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 33

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Lun 29 Fév - 0:25

Hugh entrouvre la porte de sa chambre, et à l'air plutôt surpris de me voir (ah bon? étonnant!!). J’aperçois dans l'ouverture Artyom et la jeune fille avec qui il parlait dans la bibliothèque, comme quoi tout est lié: un beau trio que ces trois là, même si je ne connais pas encore la demoiselle. Mon ressenti de la bibliothèque revient alors: il dégage d'eux quelque chose de différent des autres élèves, mais je ne saurai dire quoi. Je sens les serres de Valek se crisper sur mon épaule, un peu plus iet il me la transperce!

" Oh bonsoir Hugh, j'espère que je ne dérange pas. J'erre dans les couloirs et je cherche une occupation: pensez-vous que vous trois serez capable de continuer la soirée normalement avec un professeur comme interlocuteur? Si ça peut aider, j'ai un petit scotch écossais dont vous me direz des nouvelles."

J'ai envie de parler, boire et m'amuser, oublier que je suis un professeur pendant un petit moment... Et connaître mes élèves bordel de merde!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Roguish

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/02/2016

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Lun 29 Fév - 6:11

Le charmant professeur de la bibliothèque est la... pourquoi me suis-je mise automatiquement à côté de mon frère dans un coin quand le professeur est rentré dans la chambre ? Peu importe... il a amené son foutu piaf ! Putain c'est le meilleur moyen de se faire griller ça ! Oiseau de malheur... et merde j'ai lancé un regard noir au piaf... maintenant il va croire que c'est pour lui... Bon Ginger, bois ta clope et fume ton verre... euh non l'inverse plutôt : fume ta clope et bois ton verre ! Et bien cette personne perturbe même mes pensées !
Bon aller, il ne te connaît pas, prèsente toi !

Bonsoir professeur, je m'appelle Ginger Roguish, de Nottingham, je suis la soeur d'Artyom. Je suis désolée de ne pas avoir était là la dernière fois mais j'étais comment dire ? Souffrante dis-je en essayant de cacher mon accent Britannique... Et merde il ressort encore plus bon bah pas grave ...

Oh shit ! Sans m'en rendre compte depuis tout à l'heure j'ai la fiole dans la main, j'espère que personne ne l'a vu et surtout pas le professeur... toute gênée, je me love encore plus dans ma veste contre mon frère... et là je viens de me rendre compte que mon action était très langoureuse... pourquoi je suis tout le temps obligé de faire ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Lun 29 Fév - 6:27

Je souris à l'intervention de notre professeur de métamorphose. S'il y a bien une personne qui est la moins stressée sur cette planète, je dirais que c'est bien lui. On peut vite comprendre qu'il n'est pas du genre à se prendre la tête et qu'il est encore jeune, n'ayant peut-être pas remarqué que son "territoire" n'est plus vraiment dans le dortoir des étudiants. Je referme la porte derrière lui et lui apporte une chaise pour qu'il se mette à son aise.

Mon regard se porte aussitôt sur Ginger, qui d'après sa réaction semble avoir un faible pour cet homme. Elle préfère peut-être les hommes plus vieux et "plus mature" qui sait? Ou peut-être est-ce un simple jeu pour se faire désirer? Ou encore est-elle juste intimidée? Après tout, voir un professeur -une personne qui est censée avoir une certaine autorité sur ses élèves- entrer dans une chambre étudiante, cela peut sembler bizarre, au point d'en mettre mal à l'aise plus d'un. Passer du temps avec ses élèves ne veut pas dire ne pas avoir d'autorité certes, mais il ne faut pas que certains voient cela comme une habitude, au point où ils pourraient le considérer comme un pote. Je m'en vais chercher mon paquet de cigarettes et une tasse propre qui traîne par-là pour la lui apporter.

-Tenez monsieur, si vous voulez une cigarette, je vous en prie. D'ailleurs si vous en voulez vous aussi, dis-je en me tournant vers Artyom et sa soeur, c'est le moment. Profitez-en avant que je change d'avis, finis-je en souriant.

Donc, si j'ai bien compris, nous avons une bouteille de vodka et un scotch écossais. Et bien, je pense qu'à ce stade-là, nous ne sommes pas encore couchés. J'ai bien fait de ramener la tasse, nous, pauvres étudiants n'ayant que trois malheureux verres. Je respire un grand coup et m'étire avant de porter une cigarette à mes lèvres et de l'allumer.

-Que nous vaut l'honneur de votre visite, Monsieur Von Krieg? Vous non plus vous n'arrivez point à trouver le sommeil? Si vous êtes venu ici pour essayer de vous endormir, je pense que vous avez frappé à la mauvaise porte, lui dis-je dans une voix amicale.

_________________
"Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents." - Proverbe Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artyom Sevshencko

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   Lun 29 Fév - 15:13

À la vue du professeur, je me lève et le salue. Il ne trouve pas le sommeil? Cette chambre devient décidément le rendez vous des insomniaques... Au moins il n'a pas l'air d'être en colère, peut-être un verre l'interessera-t-il?

Bonsoir monsieur, vous ne trouvez pas le sommeil? Lui dis-je en levant ma bouteille Partageriez-vous une водка avec nous? Je vous l'offre avec plaisir.

Je souris à la fin de cette phrase et prend une cigarette du paquet de Hugh. Cette réaction me surprend, les autres sont assez réticents à partager en général

Merci mon ami

Je me demande comment cette soirée va se dérouler avec un professeur parlons-nous, quel genre de personne est-il? Il ne semble pas commun, néanmoins j'ai quelque doutes quand à son affiliation, étant donné son... comportement... Mais je suis curieux de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Hugh. #AubergeEspagnole
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RCPoudlard :: Ecole. :: Dortoirs. :: Dortoirs Serpentard.-
Sauter vers: