Rogue est en tête de l'établissement. Toutes les maisons sont présentes et se passent pour le mieux malgré les rivalités qu'on a déjà rencontré dans le temps.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Famille Colins

Aller en bas 
AuteurMessage
Hugh Colins

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 19
Localisation : Hogwarts, London.

MessageSujet: Famille Colins   Ven 26 Fév - 0:35

- Une simple visite -

C'est un dimanche pluvieux qui se prépare aujourd'hui. De quoi me mettre dans l'ambiance de la journée qui n'est pas la plus joyeuse que je puisse connaitre. Je me lève tranquillement, mettant un simple pantalon noir accompagné d'une chemise bordeaux, d'un pull à rayures gris et vert émeraude à motifs jacquard ainsi que de mocassins vernis marrons. Je passe ma main dans les cheveux, essayant de faire un semblant de coiffure pour finalement abandonné avec ma chevelure. J'embarque avec moi un manteau trois quart de couleur noire et m'enfile autour du coup une longue écharpe à motif tartan avec des couleurs un peu fade. Cette obscurité et cette fadeur décrivent exactement mon humeur et l'envie que j'ai de vouloir faire cela mais je considère ça comme un devoir.

Je ferme la porte de ma chambre derrière moi avant de sortir de Poudlard. L'air est déjà frais et se fait un peu sentir, je redoute donc la température qu'il fera lorsque je serais arrivé à destination. Mes pas se font lentement, un expression froide et sèche se dessinent sur mon visage pensant à l'une des raisons majeures pour laquelle je dois me dépêcher bien que la rapidité de mes pas ne soit pas à son avantage. Je regarde autour de moi le paysage grisé et sombre par la pluie avant de respirer un grand coup pour au final tout laisser sortir. C'est une sorte d'exercice pour essayer de se calmer afin d'éviter certains dégâts.

La plupart des jeunes de mon âge auraient probablement préféré autre chose, je le sais très bien. Il y avait peu de gens dehors, la plupart sont sûrement au chaud dans leur salle commune respective bien emmitouflé dans leur pull over, une boisson chaude dans les mains devant un bon feu de cheminée ou dans la grande salle à se divertir aux échecs version sorciers. Je n'ai croisé personne que je connaissais, ce qui me rassure un peu au final. C'est dans ce genre de moment que je réalise que j'ai beau parler à un tas de gens, du moins ceux qui m'intéressent, mais au fond de moi je sais bien que je n'ai personne. C'est peut-être mieux ainsi me direz-vous?

Je baisse la tête au fur et à mesure que je me rapproche de l'endroit en question. Je suis loin d'être arrivé mais je sais ce qui m'attend et je ne sais comment réagir bien que j'y sois habitué. Mais aujourd'hui est un jour assez spécial, ayant eu un imprévu de dernière minute. Quand j'y repense, qui au final voudrait partir à Azkaban toutes les deux semaines? Oui, voici la raison de mon départ. J'ai reçu une lettre me prévenant d'une nouvelle que j'ai du mal à digérer au sujet de l'un de mes parents. J'ai l'habitude de les voir les deux en même temps, ce ne sera plus le cas à présent. Je ne sais comment réagir disais-je car justement, je ne sais pas vraiment ce que cette nouvelle m'apporte, comment elle me fait sentir. J'aime mes parents, je n'ai pas vraiment le choix me direz-vous mais c'est comme si je les reniais, n'assumant pas le fait qu'ils soient emprisonnés à Azkaban pour raison de complicité avec celui-dont-on-doit-pas-prononcer-le-nom bien que ce dernier soit mort. Je sais que beaucoup de personnes sont au courant de cette situation, l'ayant lu dans les journaux probablement mais jamais personne n'a cherché à mentionner le sujet. Heureusement d'ailleurs. Ce n'est pas vraiment un sujet gênant ou douloureux mais c'est le genre de conversation que je préfère éviter.

Après toutes ces pensées, me voilà enfin arrivé à cette fameuse prison. Je sors de la barque qui m'a amené jusqu'à ici. L'air se fait plus frais et je sens mon esprit lutter pour ne pas sombrer dans la tristesse et le malheur que causent les détraqueurs en restant autour de cette forteresse. On m'accompagne directement dans le bureau du directeur d'Azkaban. Peut-être est-ce normal de recevoir les personnes qui sont censés être en deuil avant de présenter le corps et de les laisser voir les personnes survivantes de cet enfer? Je frappe à la porte, on me fait entrer et me fait signe de m'asseoir. J'exécute aussitôt les ordres.

-Je présume que vous avez bien reçu la lettre concernant votre mère et j'en suis navré. Cependant, nous ne pouvons pas vous montrer le corps car nous avons décidé de l'enterrer afin d'éviter n'importe quel choc de votre part... me dit-il en faisant une pause.

Je ne sais pas si cette annonce est censée me rassurer. Je suis soudainement mitigé entre le je-m'en-foutisme et la haine de ne pas m'avoir prévenu plus tôt. Peut-être attend t-il une réponse de ma part? Du moment qu'il n'attend pas un remerciement, cela me va mais je ne suis pas vraiment d'humeur à décrocher un mot.

-J'espère aussi que vous êtes au courant que les objets de valeur qu'appartenait à votre mère ne vous seront pas remis. Ainsi que tous les autres biens par la même occasion. Nous les avons confisqué dès son entrée à Azkaban. Ce qui leur appartient, nous appartient.
-Dois-je comprendre que la maison qui était en son nom ne me revient pas et que je dois me débrouiller à me trouver un logement?
-Vous avez assez bien percuté le message que j'essayais de vous faire passer. Pour conclure, je suis désolé pour votre défunte mère et je vous souhaite du courage et une bonne continuation. Vous pouvez disposer.

Il me tend la main, que je serre tout en hochant la tête pour signe d'au revoir. La même personne qui m'a accompagné ici me dirige aussitôt vers la cellule de mon père. Que voulez-vous dire après cela? On vous apprend la mort de votre mère et la bonne nouvelle qu'on vous met hors de chez vous sous prétexte que cela appartient maintenant à Azkaban. Je ne comprends pas cette logique. N'ont-ils pas prévenu mon père de tout cela et l'ont-ils manipulé pour que tout se passe comme prévu ou est-il seulement trop fou pour pouvoir dire quelque chose, leur permettant de prendre une décision seul sans lui en avoir parlé? Je ne cherche même plus à comprendre, décidant d'encaisser les coups, sans montrer que cela me perturbe un peu.

On se rapproche petit à petit de la cellule de mon père. J'en ai trop appris d'un coup. Je me retourne vers l'homme qui m'accompagne et lui fais comprendre que j'aimerais retourner chez moi, du moins à l'école. Je n'ai pas envie de le voir et si c'est pour ne rien dire, ce n'est pas la peine. L'homme me ramène jusqu'à la barque en direction de Poudlard. Devrais-je dire qu'après ce retournement de situation, j'ai coupé les ponts avec la seule famille qui me reste à présent? Je suppose que oui. Il m'a probablement oublié, du moins c'est sûrement ce qu'il aimerait. Je suis peut-être son fils mais j'ai défié son autorité en n'étant pas ce qu'il aurait aimé que je sois. Je le renie, certes, mais peut-on dire qu'il me dénigre aussi? En effet, et c'est ce qu'il a fait pendant ces dernières années. Je n'ai aucun regret à avoir et je n'en aurais pas. Pourquoi perdre son temps à se morfondre et à se détester pour des personnes comme ça qui n'en valent pas la peine? Je suis désormais un homme qu'on peut considérer de libéré. J'ai toujours ce poids qui me pèse car cette délivrance viendra le jour où je recevrais une autre lettre pour les mêmes raisons mais j'ai comme un certain soulagement qui me remplit le cœur.

Je repars tranquillement dans ma chambre pour poser mon blouson. J'enroule à nouveau mon écharpe qui commençait à se casser la figure pour finalement prendre un bouquin qui traîne sur mon bureau. Il n'a pas l'air très intéressant, étant un livre obligé d'avoir à cause de l'école mais cela réussira probablement à m'endormir, pour un long moment.

FIN RP.

_________________
"Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents." - Proverbe Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Famille Colins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Personnalités de Terrassanta (Famille Delacroix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RCPoudlard :: Azkaban. :: Cellules.-
Sauter vers: